Surpoids & Cancer

Surpoids & Cancer

Aujourd’hui, il est clairement établi que le surpoids et l’obésité, caractérisés par un excès de masse grasse et surtout de masse grasse abdominale, peuvent être liés au développement de plusieurs types de cancers comme par exemple les cancers de l’œsophage, du côlon-rectum, du pancréas, du foie, du rein, de la vésicule biliaire, de la prostate, du sein après la ménopause et de l’endomètre, ….

L’obésité ou le surpoids au moment du diagnostic d’un cancer, ainsi que la prise de poids au cours du traitement, sont également associés à un risque accru de récidive, de développement d’un second cancer et de mortalité liée au cancer initial.

Évitez le surpoids et l’obésité. Atteindre ou maintenir un poids sain est essentiel pour réduire le risque de développer certains cancers : bougez, mangez sain, gérez le stress …

Liens entre Surpoids, Obésité et Cancers

L’apparition de certains cancers et le surpoids ou l’obésité est surtout lié à une forme chronique d’inflammation. En effet, le tissu adipeux favorise un état inflammatoire chronique qui se traduit par une augmentation des taux sanguins de facteurs pro-inflammatoires tels que le Tumor-Necrosis Factor-α(ou TNFα), l’interleukine 6 (IL-6), la protéine C-réactive, … et la leptine (hormone de l’appétit). La présence de ces facteurs a pour conséquence de favoriser la prolifération cellulaire et le processus d’initiation de la cancérogenèse.

Ce lien cancer-obésité peut aussi être expliqué par des dérèglements dans le fonctionnement de certaines hormones et facteurs de croissance. Le tissu adipeux induit une augmentation de taux endogènes de plusieurs hormones comme l’insuline (menant à une résistance à l’insuline), de facteurs de croissance comme l’IGF-1 et d’hormones sexuelles. L’aromatase, enzyme présente dans les tissus adipeux, transforme des hormones androgènes en œstrogènes.

Au-delà des médications anti-aromatases, notre alimentation peut également apporter des inhibiteurs de cette enzyme tels que:

  • le thé vert (surtout le thé Matcha),
  • les polyphénols de grenade,
  • les champignons (shiitake),
  • les graines de lin broyées,
  • le resvératrol, …

Prévenir le cancer et réduire les risques de récidive en adoptant une alimentation protectrice